Thérapeute de l’Approche centrée sur la personne, et facilitateur stratégique…

Une publication dans la revue ACP – Pratique de recherche de mon article intitulé :

« Pratiques du thérapeute de l’Approche centrée sur la personne et du facilitateur stratégique de la gestion du vivant: une comparaison enrichissante entre développement personnel et développement durable »

Résumé :

« Les attitudes et valeurs du thérapeute de l’Approche centrée sur la personne ne se retrouvent pas uniquement au cœur de démarches thérapeutiques. Elles sont aussi mobilisées dans la résolution de problèmes, et/ou la réalisation de projets multi-acteurs liés aux enjeux du « développement durable ». Dans ce cas, l’accompagnement est assuré par un acteur appelé « facilitateur stratégique de la gestion du vivant ».

Dans une position d’acteur « tiers » qui considère les acteurs des territoires et des filières (agriculteurs, transformateurs, élus et agents de collectivités et de l’État, entrepreneurs, associatifs, chercheurs, etc.) comme détenant eux-mêmes les ressources de l’analyse de ce qui fait problème et de ce qui pourrait faire solution, le facilitateur stratégique mobilise des compétences clés de l’Approche centrée sur la personne. En faisant preuve de considération positive inconditionnelle et de congruence, dans une écoute empathique et non-jugeante, il accompagne ces acteurs à se rencontrer et à co-construire, dans la diversité de leurs visions et de leurs objectifs, des réponses communes aux problématiques complexes auxquelles ils sont confrontés, et qu’ils ne peuvent résoudre seuls. L’Approche centrée sur la personne permet de poser des mots sur ces compétences essentielles. »

À découvrir en intégralité sur le site de Cairn : ICI

Un commentaire

Laisser un commentaire